Cambodge

Cambodge, l’Asie envoûtante

Le Cambodge, berceau à la fois d’une civilisation millénaire et d’une dictature sanglante, est un pays qui peut à nouveau se visiter en toute sérénité. De sa capitale Phnom Penh à l’ensemble monumental d’Angkor, le Cambodge offre un voyage envoûtant et unique.

Généralités

De sa capitale Phnom Penh à l’ensemble monumental d’Angkor, le Cambodge offre un voyage envoûtant et unique où la beauté de ses paysages et de sa nature rivalise avec le sens de l’accueil de ses habitants. Un seul moyen pour vérifier cela : s’offrir un séjour au Cambodge !

Temple à Phnom PenhPhnom Penh de nuit

Un pays traumatisé par les Khmers Rouges

Aujourd’hui, le Cambodge est encore un pays en reconstruction. Littéralement détruit par le régime des Khmers Rouges entre les années 1975 et 1979 – massacre des populations, en particuliers des élites intellectuelles, destruction du système éducatif, famine…-, le pays reste pauvre mais progresse, grâce notamment à l’ouverture au tourisme qui est venue de pair avec le retour de la sécurité dans le pays. Il existe désormais de nombreux lieux de mémoires comme à Phnom Penh – musée Tuol Sleng, ancienne prison S-21 – et le mémorial de Choeung Ek, ancien camp d’extermination.

Phnom Penh, une capitale moderne

C’est donc par Phnom Penh, la capitale du Cambodge que le voyage commence généralement. Cette ville possède de nombreux édifices religieux bouddhistes : il faut ainsi absolument visiter la remarquable pagode de Wat Phnom ou la pagode d’Argent, située à proximité du Palais Royal.
Phnom Penh est également une ville dynamique où se balader permet d’apprécier la diversité des architectures ainsi que la vitalité de ses habitants, en témoigne l’immense marché central, appelé également marché de Phsar Thmey.

Bons plans pour l’hébergement au Cambodge

A cause des destructions menées par le régime de Pol-Pot, se loger aujourd’hui au Cambodge peut s’avérer assez onéreux car la plupart des hôtels sont des constructions récentes réalisées après l’arrivée de l’ONU au début des années 90. Les hôtels à Phnom Penh sont donc parfois assez chers, surtout s’ils sont réservés à la dernière minute.
Finalement, c’est dans les guesthouses que l’on trouve le meilleur rapport qualité / prix avec des chambres pas chères. Intérêt majeur de ce mode d’hébergement, il permet la rencontre directe avec les Cambodgiens.

Vestige AngkorMarché à Phnom Penh

Angkor, symbole du Cambodge

Après la capitale, direction Angkor, ancienne capitale de l’empire Khmers qui régna sur toute sur une partie de l’Asie du Sud-Ouest entre le IXème et le XIVème siècle. Ses vestiges sont situés au Nord du pays et sont classés au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Angkor compte plusieurs ensembles de monuments à visiter.
Parmi les plus célèbres, on trouve le temple d’Angkor Vat, dont la forme a été reprise sur le drapeau cambodgien : entouré de douves, son architecture complexe est ornée de bas-reliefs et possède 5 tours disposée en quinconce au sein du sanctuaire central qui donne au temple sa silhouette caractéristique.

S’aventurer dans la jungle du Cambodge

Le deuxième ensemble majeur d’Angkor se nomme Angkor Thom, qui accueillait jadis la cité royale. Plus ou moins envahie par la jungle, la ville possède plusieurs temples remarquables comme celui de Phiméanakas ou bien deux terrasses : la terrasse des Éléphants et la terrasse du Roi Lépreux, toutes deux appréciées pour la finesses de leur bas-reliefs.
A voir également à une vingtaine de kilomètes au Nord d’Angkor, le temple de Banteay Srei, découvert plus tardivement lors d’une exploration de la jungle du Cambodge par l’École française du Moyen-Orient.

Riz et poissons, bases de la nourriture

Comme de nombreux pays asiatiques, le Cambodge possède une gastronomie typique et raffinée qui mélange les influences françaises, vietnamiennes, thaïlandaises et chinoises. Le riz en est l’ingrédient principal. Pour déjeuner dans les restaurants, les voyageurs peuvent se régaler de nombreux plats à base de poissons grillés (trey aing) ou frits (trey chean), voire en soupe (somla machou banle).
Plus atypiques, certains Cambodgiens n’hésitent pas à se nourrir de criquets ou de mygales grillées… Avis aux amateurs !

Le guide OK Voyage est là pour vous aider à planifier et profiter au mieux de vos vacances au Cambodge. Les infos pratiques sont là pour ça, tout comme le comparateur de prix, qui vous permet de trouver des vols et des hôtels pas chers.

Laissez un commentaire