Corse

6 étapes pour un voyage gourmand en Corse

Charcuterie corse

Découvrir la Corse ne doit pas se limiter à de la baignade ou des randonnées. La gastronomie corse a aussi tout pour plaire.

Voyagez moins cher : comparez les prix avec Easyvoyage

En Corse, il y a de beaux paysages… et une vraie gastronomie !

Miel, canistrelli, châtaigne, fiadone, brocciu, lonzu… La Corse est un grenier gourmand rempli de spécialités et de produits artisanaux qui abreuveront sans mal un voyage dédié à découvrir la gastronomie de l’île de Beauté. Itinéraire en six étapes de la Corse culinaire.  Départ depuis le Cap Corse.

1. Patrimonio : un tour dans les caves

Sciaccarellu, Niellucciu, Vermentinu… À leur prononciation, les cépages corses évoquent déjà le caractère des vins de l’île de Beauté. Plusieurs itinéraires conviennent pour des découvertes oenologiques. Les novices démarreront par le Cap Corse, où ils goûteront au « Muscat du Cap Corse« , un vin doux naturel, et ne manqueront pas Patrimonio qui fournit à la Corse l’une de ses appellations les plus connues.

Autour du golfe de Saint-Florent, les oenophiles approcheront les vignes qui bénéficient d’une situation privilégiée à l’abri du vent et baignées par le soleil. Il n’y a plus qu’à décrocher le téléphone pour prévenir les vignerons de votre arrivée…

Patrimonio : un tour dans les caves

Patrimonio : un tour dans les caves

2. Calvi : les citrons à Sant’Antonino

Au cours de votre découverte de la Balagne, Calvi s’imposera inévitablement. L’ancienne cité génoise constituera une étape phare pour goûter au fiadone, le fameux flan corse au brocciu parfumé aux zestes de citron. Et puisque le voyage se dédie aux saveurs corses, poussez la route jusqu’au village de Sant’Antonino pour apprécier les citrons d’Olivier Antonini. Depuis quatre générations, le domaine cultive l’art du citron corse. La cave abrite des jus et surtout la recette de la maison : un jus de raisin et de citron. À déguster en terrasse.

Escapade gourmande à Calvi

Escapade gourmande à Calvi

3. Sagone : les glaces Geronimi

Pour certains, ce sont les meilleures glaces de France. À Sagone, on fait descendre la température avec les recettes de Geronimi. Le glacier a décroché plusieurs titres dont celui de meilleur glacier d’Europe. Pierre Geronimi ne concocte bien sûr que des recettes artisanales en puisant dans les produits locaux. Au choix : melon, brocciu, immortelle, farine de châtaigne, tomate/basilic…

Sagone

A Sagone, on dompte la chaleur avec les glaces Geronimi

4. Serra di Ferro : les veaux corses de Jacques Abbatucci

Parcourez le Golfe de Valinco jusqu’à pénétrer dans la vallée de Taravo. Ici, un producteur de vache et de veau tigre est connu comme le loup blanc par les chefs insulaires, mais aussi ceux du continent. Les animaux se nourrissent librement d’herbes du maquis, donnant un goût distinctif à leur viande. La production de Jacques Abbatucci se trouve aussi bien en boucheries qu’au restaurant, comme chez U Mulinu à Paris, le Cercle Rouge et le Relais Corse à Marseille. Le producteur est une petite célébrité sur l’île de Beauté grâce aussi à son veau à la broche.

Golfe de Valinco

Le Golfe de Valinco est une porte d’entrée vers la vallée de Taravo

5. Propriano : un repas à l’hôtel-restaurant Le Lido

À 1 heure d’Ajaccio, le port de Propriano abrite l’un des restaurants étoilés (1 étoile) les plus en vogue. Perché sur un rocher face à la mer Méditerranée, le chef Romuald Royer s’affaire dans les cuisines de l’hôtel familial du Lido. Sa vision moderniste de la cuisine corse lui vaut d’être visité par plusieurs critiques gastronomiques, qui ne manquent de féliciter le menu tout langouste (190 euros). Cet été, la toque permet d’ailleurs aux plus curieux de pénétrer les cuisines pour vivre le coup de feu (sur réservation). Sa popularité a également été acquise à travers son restaurant Mani, décliné aussi à Ajaccio, où il sert des burgers de veau ou l’Octopussy au poulpe.

Repas étoilé à Propriano

Rendez-vous à Propriano pour goûter au menu étoilé « tout langouste » du chef Romuald Royer

6. Porto Vecchio : l’hôtel-restaurant Casadelmar

Fabio Bragagnolo est le seul chef deux étoiles sur l’île de Beauté. En février 2016, la toque qui marbre le foie gras au café et qui roule le tourteau et le caviar en cannelloni a fait les gros titres en récupérant ses deux macarons. Sa cuisine aiguisée prend place dans un écrin luxueux, dont la vue plonge tout droit dans la grande bleue. Décor et ambiance s’apparentent sans mal au panorama d’une île exotique. Pour les amoureux venus s’octroyer un moment de détente…

Plage de Palombaggia près de Porto-Vecchio

La plage de Palombaggia, près de Porto-Vecchio, est considérée comme l’une des plus belles en Europe

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.