Chine

Chine, sous le signe du dragon

Sortir

Sortir en Chine n’est pas très compliqué. Toutes les grandes villes chinoises comme Pékin, Shanghai ou Xian possèdent de très nombreux restaurants où manger. OK Voyage propose des informations à lire avant votre départ.

Le canard laqué

Que manger en Chine ?

Le canard laqué

Le canard laqué est l’un des grands plats de Chine. Profitez d’un restaurant pour manger un canard assaisonné de soja, d’épices, d’ail, de miel… Un plat sucré-salé comme on en connaît très peu en Europe, accompagné de ciboule crue et de sauce sucrée-salée tianmianjiang. Vous en mangerez dans la région Nord-Est de Chine, du côté de Pékin ou de Shanghai.

Petite variante du canard laqué : le porcelet laqué, dans la région de Canton.

Les céréales

Les céréales sont servies avec beaucoup de plats. Vous trouverez très facilement des nouilles ou du riz dans les grands centres urbains que dans la campagne, où les populations appauvries se contentent de maïs et de millet.

Le serpent et les insectes

La Chine se vante de proposer la plus grande variété de plats. Cela se vérifie dans les restaurants. Sur la carte, vous trouverez du serpent, de l’anguille, de la viande de tortue. A Shanghai, certains chefs proposent aussi des brochettes d’insectes frits.

Une gastronomie différente d’une région à l’autre

D’avis général, la cuisine diffère d’une région à l’autre. Au nord, les habitants du fleuve Jaune aiment les arômes forts, d’où le succès d’une viande laquée. Au Sichuan, ce sont les plats épicés qui rencontrent un franc succès. Partout ailleurs, poisson et riz sont privilégiés, accompagnés de légumes cuits à la vapeur.

Où manger en Chine ?

Comme en Europe, vous trouverez de nombreux étals où manger pas cher. Le revers de la médaille ? Une hygiène souvent déplorable.

Les restaurants d’hôtels sont les plus exigeants du point de vue de l’hygiène. Si vous êtes de nature craintive, commencez par vous caler l’estomac à votre hôtel. Vous pourrez déguster des plats occidentaux et tester petit à petit des plats locaux comme le canard laqué.

Comme intermédiaire, vous pouvez réserver dans un restaurant en ville. L’hygiène alimentaire est assez aléatoire, mais, au moins, vous aurez l’occasion de déguster des plats originaux comme du serpent.

© Office du Tourisme de Chine à Paris

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.