Chine

Chine, sous le signe du dragon

Le Tibet

Le Tibet mérite un séjour à part entière. Régulièrement placé sous les feux des projecteurs pour sa situation politique, on en oublie la beauté de ses paysages. Voici un aperçu de ce pays perdu dans l’immense territoire chinois. Il est situé sur le plus haut plateau du monde, ce qui en fait un préalable pour ceux souhaitant tenter l’ascension de l’Everest, le toit du monde.

Palais de Potala de Lhassa

Le Tibet a été envahi dans les années 50 par l’armée de Mao : les Gardes rouges. S’en sont suivi de très violentes répressions et des exécutions massives. Le Dalaï-Lama est exilé en Inde, tout comme de nombreux autres Tibétains. Ceux qui sont restés dans ce territoire du Sud-Ouest continuent de subir les lois chinoises.

Lhassa : centre religieux du Tibet

Lhassa est la capitale du Tibet. C’est par cette ville qu’arrivent la plupart des touristes. Sa visite est incontournable, notamment celle du Potala.

Potala

Juché sur une colline, le Potala embrasse Lhassa et toute la région environnante. Le Potala était la résidence du Dalaï-Lama. Il est divisé en deux parties : le palais blanc et le palais rouge. Le premier était voué à la vie du Dalaï-Lama, le second à l’étude religieuse.

Monastère Drepung

Vous voici dans le plus grand monastère tibétain au monde. C’est le lieu de sépulture de plusieurs Dalaï-lama, et surtout, un lieu de cristallisation de la lutte entre Chinois et Tibétains. Visitez ce lieu chargé d’histoire.

Gyantsé

Gyantsé a très peu subi la domination chinoise. De ce fait, vous découvrirez une architecture typiquement tibétaine. Visitez en priorité le monastère de Shalu et le fort de Dzong.

Monastère de Shalu

Ce monastère contient de nombreuses reliques et autres objets religieux. Il est également connu pour ses moines lévitant : lorsqu’ils méditent, leur corps s’élève de quelques centimètres au-dessus du sol. Cependant, n’espérez pas en voir durant votre visite. La méditation est un moment sacré, incompatible avec la venue de touristes.

Monastère de Pelkor Chode

Le monastère de Pelkor Chode est assez atypique dans sa forme. Son Kumboum est composé de 108 chapelles qui forment une tour de 5 étages surmontés d’un dôme doré.

Everest

L’ascension de l’Everest se fait souvent par le Népal. Désormais, le flanc Est a été ouvert aux aventuriers, et vous pouvez donc escalader l’Everest en passant par le Tibet. D’autres sommets de l’Himalaya sont accessibles aux touristes, avec des sommets moins vertigineux. Renseignez-vous au préalable afin de partir avec des guides qualifiés.

© Office du Tourisme de Chine à Paris

Laissez un commentaire