Afrique

Les 6 choses à voir absolument à Alger

Vue sur Alger et le quartier du port
Vue sur Alger et le quartier du port / © Konstantin_Novakovic

L’Algérie s’ouvre de plus en plus au tourisme. Notamment Alger, capitale à l’histoire très riche et qui a tant à vous faire découvrir.

Alger, une ville à découvrir à pied pour en comprendre toute l’histoire

Alger la Blanche, Alger la Joyeuse, capitale de l’Algérie au bord de la Méditerranée, est découpée en deux zones, une moderne et une ancienne. Elle abrite aussi l’un des plus grands ports du continent. En pleine expansion, cette métropole est ouverte sur le monde et mérite le détour. Elle fait d’ailleurs partie des destinations tendance en 2017. Alors, avant de partir, voici les 6 visites à ne pas manquer lors d’un voyage à Alger.

1. La Casbah d’Alger

La Casbah, c’est la « citadelle », le vieux quartier d’Alger, la vieille cité précoloniale qui appartient au patrimoine mondial de l’Unesco. Au coeur de la ville, c’est une référence architecturale avec ses maisons blanches, ses ruelles tortueuses qui aboutissent sur des escaliers.

On monte et on descend sur ce terrain accidenté pour découvrir un mélange de styles arabes, berbère, colonial. On passe devant des palais, des boutiques d’artisans, des mosquées, des petits cafés. On s’arrête devant le palais Mustapha Pacha pour une vue sur la baie d’Alger.

Ruelles de la Casbah d'Alger

Ruelles de la Casbah / © oguzdkn

2. Les mosquées de la Casbah

Il y en a beaucoup à admirer, mais on peut citer celle de Ketchaoua bâtie en 1436 puis reconstruite en 1794. De 1832 à 1962, elle devient une cathédrale catholique flanquée de ses deux minarets.

La mosquée Jamaa al-Jdid ou mosquée de la Pêcherie à côté de la mer fut érigée en 1660 dans un style ottoman. Elle rappelle celles d’Istanbul avec ses coupoles et son minaret haut de 27 mètres.

Mosquée Ketchaoua

Mosquée Ketchaoua / © Carole Castelli

Mosquée Djamaâ Al-Jdid

Mosquée Djamaâ Al-Jdid / © M.D.S. A.

3. Le Maqam e’Chahid ou monument du martyre

Elevé en 1982 pour célébrer les vingt ans de l’indépendance de l’Algérie, il domine la ville et c’est l’un des premiers monuments que l’on aperçoit en arrivant à Alger. On peut y monter en téléphérique pour une vue imprenable sur la ville et le jardin d’essai.

Mémorial du martyre Azmi

Mémorial du martyre Azmi / © PictureReflex

4. Le jardin du Hamma ou jardin d’Essai

Pour un moment de calme au milieu des oiseaux et d’une végétation luxuriante, direction le jardin d’Essai. Construit en 1832, il abrite plus de 3 000 espèces végétales et c’est un vrai bonheur de s’y promener.

Jardin d'essai du Hamma

Jardin d’essai du Hamma / © Yelles

5. Notre-Dame d’Afrique

Elle domine l’ouest d’Alger dans le quartier de Bologhine. L’intérieur est superbe avec ses couleurs et ses gravures. Conçue par un architecte français au XIXème siècle, on dit qu’elle est la jumelle de Notre-Dame de-la-Garde à Marseille.

Jardin d'essai du Hamma

Jardin d’essai du Hamma / © Yelles

6. Les palais de Dar Aziza et de la Jenina

Place des Martyrs, le palais de Dar Aziza est une maison algéroise typique. Celui de la Jenina, construit au XVIème siècle fut largement détruit en 1844 mais on peut encore en admirer une partie.

Palais dar Aziza

Palais dar Aziza / © M.D.S. A.

Laissez un commentaire