Birmanie

Naypyidaw, la capitale la plus insolite du monde

Pagode Uppatasanti à Naypyidaw
Pagode Uppatasanti / © Pipop Boosarakumwadi

En Birmanie, la capitale Naypyidaw est une ville fantôme

Confortablement blottie au cœur de la jungle, Naypyidaw est depuis 2005 la capitale de la Birmanie (ou République de l’Union du Myanmar selon l’appellation officielle depuis 2010). Elle a évincé de ce titre Rangoon, qui compte pourtant près de quatre fois plus d’habitants (4,5 millions contre 1,2 million). Ville fantôme ou immense agglomération ? Une chose est sûre, Naypyidaw est la capitale la plus atypique au monde.

Le destin hors du commun de Naypyidaw

L’histoire de Naypyidaw est pour le moins étrange. C’est en effet le chef de la junte birmane de l’époque, le général Than Shwe, qui décida d’ériger cette ville au milieu de la jungle et d’en faire sa nouvelle capitale – officiellement en raison de sa position plus « centrale » que Rangoon, située au Sud du pays.

Ceci n’est pas sans rappeler l’érection de Brasília à la fin des années 1950. D’après la légende, ce serait même un astrologue qui aurait conseillé à ce chef d’état de le faire !

Mais où sont donc les habitants de la ville ?

Voilà sans doute ce que se demandent la plupart des touristes lorsqu’ils arrivent pour la première fois à Naypyidaw. Car si la ville compte officiellement plus d’un million d’habitants, sa superficie est de plus ou moins 7 000 km². Soit presque 6 fois plus que New York, qui héberge, pour rappel, environ 8,5 millions d’âmes !
Et comme les infrastructures sont tout aussi démesurées, l’on assiste à des scènes surréalistes, comme effectuer le trajet menant de l’aéroport à son hôtel sur une route à 20 bandes sur laquelle on ne croise que quelques malheureux véhicules

Les routes désertes de Naypyidaw

Les routes désertes de Naypyidaw / © iStock

Les principales curiosités touristiques de Naypyidaw

La fonction première de Naypyidaw, la ville du roi en langue locale, est avant tout administrative. C’est donc là que sont basés les principaux organes décisionnels du pays.

Le bâtiment le plus emblématique de Naypyidaw est sans conteste la Pagode Uppatasanti, qui domine les environs avec ses 99 mètres de haut. Elle abrite la copie de l’une des dents qui aurait appartenu à Bouddha.

Pagode Uppatasanti à Naypyidaw

Pagode Uppatasanti / © Nikolay Lebedev

Le zoo de la ville est, comme tout le reste de Naypyidaw, gigantesque et assez peu fréquenté. Heureusement pour les animaux qui s’y trouvent, leurs enclos sont eux aussi immenses. La plus grande fierté de ce jardin zoologique, ce sont les manchots, pour qui l’on a construit un vaste espace réfrigéré.

Les passionnés de pierres précieuses et de botanique ne manqueront pas de visiter le musée des pierres précieuses (l’une des richesses du sous-sol de la Birmanie) et le parc national des plantes, qui en abriterait plus de 20 000 espèces, dont plus de 700 à vocation médicinale.

Laissez un commentaire