Afrique

Éthiopie, une destination émergente en Afrique

Panorama dans le parc national du Simien
Panorama dans le parc national du Simien / © iStock - Fbxx

En 2017, l’Ethiopie fait partie des destinations émergentes en Afrique. Il faut dire que ce pays possède énormément d’atouts.

L’Ethiopie, un magnifique pays qui a tant à offrir

Lorsque l’on pense au continent africain et au tourisme, l’Éthiopie n’est certainement pas le premier nom qui vient à l’esprit. Il s’agit pourtant d’un pays très ouvert et accueillant qui a beaucoup de choses à offrir aux personnes qui sont à la recherche d’autre chose que des hôtels de luxe et des plages de sable blanc. Le Lonely Planet l’a même intégré à son top 10 des pays à visiter en 2017. Envie d’un voyage insolite en Afrique ? Voici quelques bonnes raisons de découvrir l’Ethiopie.

Les principales curiosités éthiopiennes

Le plus grand atout de l’Éthiopie est sans conteste la beauté et la diversité de ses paysages. Son territoire s’étend en effet sur plus d’1,1 million de kilomètres carrés, soit environ un peu moins de 2 fois la France.

Le pays est divisé en deux grandes parties, séparées par la vallée du grand rift. À l’ouest se trouve le Massif éthiopien et ses superbes lacs, dont le point culminant est le Ras Dashan (4 620 mètres d’altitude). Au nord-est s’étend la dépression et le désert de Danakil, dont le point le plus bas est situé à 125 mètres sous le niveau de la mer.

Dépression dans le désert de Danakil

Désert de Danakil et volcan Dallol / © Moodboard

Que visiter et que faire en Éthiopie ?

La capitale, Addis-Abeba, abrite bien entendu le siège du gouvernement éthiopien, mais aussi celui de l’Union africaine. On y recense de nombreuses églises, dont la cathédrale orthodoxe Saint-Georges, et de nombreuses mosquées.

Ses musées les plus connus sont le musée ethnologique et le musée national, qui abrite les restes de l’une de nos plus célèbres ancêtres : Lucy.

À 1 000 kilomètres de là, tout au nord, se dressent fièrement la ville d’Aksoum et ses remarquables obélisques. La région d’Aksoum regorge de trésors pour les passionnés d’archéologie, qui prendront donc beaucoup de plaisir à la parcourir.

Cathédrale orthodoxe Saint-Georges à Addis-Abeba

Cathédrale orthodoxe Saint-Georges à Addis-Abeba / © Ondřej Žváček

Obélisques d'Aksoum

Obélisques d’Aksoum / © iStock – Meinzahn

Le paradis des amateurs de trek

L’Éthiopie est la destination idéale en Afrique pour celles et ceux qui aiment les longues randonnées dans des contrées sauvages et encore assez peu fréquentées par les touristes.

Le parc national du Simien est sans doute le meilleur exemple qui soit. Ce dernier a été officiellement créé en 1969 et fut même l’un des premiers à être repris sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il abrite de nombreuses espèces animales protégées.

La vallée de l’Omo se prête également elle aussi particulièrement bien au jeu. Les rives et les berges de cette rivière hébergent des peuplades et des tribus installées là depuis des millénaires. C’est une occasion unique de les rencontrer et de découvrir une toute autre façon de vivre, ainsi que le delta de l’Omo, qui se jette dans le lac Turkana.

Lac de Turkana

Coucher de soleil sur le lac Turkana / © Filiberto Strazzari

L’Ethiopie en pratique

Capitale : Addis-Abeba
Superficie : 1 130 000 km²
Nombre d’habitants : 94,1 millions

Monnaie :

Le birr éthiopien (ETB). 1€ = 11 ETB. Notez qu’il est aussi possible (parfois) de payer en espèces avec des dollars US.

Langue :

La langue officielle est l’amharique, mais il existe près de 200 dialectes dans tout le pays. Aussi, l’anglais et l’arabe sont parlés par de nombreux Ethiopiens.

Décalage horaire :

L’Ethiopie se trouve sur le fuseau horaire GMT+3. Quand il est midi à Paris, il est donc 14h à Addis-Abeba.

Téléphone : 

Pour appeler l’Ethiopie depuis la France : faire le 00251 + le numéro local.
De l’Ethiopie vers la France : faire le 0033 + le numéro de votre correspondant sans le 0.

Météo :

La saison des pluies a lieu de juin à septembre, avec un pic au mois de juillet. Privilégiez la période d’octobre à mars, où la température moyenne est de 20 degrés.

Formalités et visa :

Pour les voyageurs français et l’ensemble des ressortissants de l’Union européenne, un passeport valable encore six mois après le retour est requis. Vous aurez aussi besoin d’un visa obligatoire (17 euros en 2017).

Sécurité :

Les régions frontalières sont souvent déconseillées, principalement avec la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud et l’Erythrée. C’est un peu moins vrai pour la frontière kenyane alors que la région voisine de Djibouti est classée « sans risques ». Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter le site France Diplomatie avant de vous rendre en Ethiopie.

Arriver en Ethiopie :

Par avion : l’aéroport international d’Addis-Abeba-Bole accueille les vols internationaux, notamment via la compagnie nationale Ethiopian Airlines. Le vol dure 7 heures entre Paris et Addis-Abeba.

Par la route : si vous êtes déjà en Afrique, il est possible de louer un 4×4 ou de prendre le train depuis Djibouti pour gagner Addis-Abeba. De nombreux bus font aussi le voyage depuis le Kenya.

Adresses utiles :

Ambassade d’Ethiopie en France
35, avenue Charles-Floquet
75007 Paris
Tél : 01 47 83 83 95
Fax : 01 43 06 52 14//01 47 83 25 05
Courriel : embeth@starnet.fr

Ambassade de France en Ethiopie
Quartier Kebana
POBOX 1464 Addis-Abeba
Tél : 00 251 (0)11 140 00 00
Web : http://www.ambafrance-ethiopie.org

Les montagnes vertes du Simien

Les montagnes vertes du Simien / © Thomas Maluck

 

Laissez un commentaire