Colombie

7 étapes pour découvrir la Colombie

Carthagène des Indes
Les façades colorées de Carthagène des Indes / © JTobiasonPhoto

La Colombie est l’un des pays d’Amérique du Sud qui attirent de plus en plus de touristes. Voici 7 étapes pour profiter à fond d’un voyage en Colombie.

De Bogota à Santa Marta, un itinéraire complet pour voyager en Colombie

Alors que la France et la Colombie s’apprêtent à fêter l’année France-Colombie en 2017, le Prix Nobel de la paix 2016 remis au président Juan Manuel Santos met un peu plus en lumière le pays dont la cote de popularité ne cesse de croître auprès des voyageurs. Loin d’être en proie au tourisme de masse, les routards peuvent s’en donner à coeur joie. Si nous vous avions déjà donné un aperçu du pays dans ce mini-guide, nous allons aujourd’hui plus loin avec un itinéraire en 7 étapes d’un voyage bientôt tendance.

Étape 1 : Bogota

Débarqués dans la capitale colombienne, direction le centre historique, la candelaria. Côté photo, les couleurs et la place Bolivar sont à immortaliser. L’étape suivante est le cerro de Monserrate. A pied ou en funiculaire, on atteint un point de vue sur toute la ville aux vingt districts, à 3700 mètres d’altitude. Les photographes s’en donnent à coeur joie, à 1000 mètres au-dessus de la ville. Ceux qui ont le temps s’offriront une journée dans le village de Zipaquira, où les attend une cathédrale de sel. Dans l’idéal, 3 jours à Bogota sont un minimum pour s’offrir un bel aperçu de la ville.

Bogota, capitale de la Colombie

A la découverte de Bogota / © Andrey Shchekalev – iStock.com

Étape 2 : San Agustin

Derniers jours à Bogota. Il est temps de prendre part à une excursion vers San Agustin, où se dresse le plus grand nombre de monuments religieux et de sculptures mégalithiques d’Amérique du Sud. Plus d’une centaine, dont une de six mètres de haut, constituent le clou de la visite. Le parc archéologique est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les routards profiteront du déplacement pour affronter les eaux du fleuve Magdalena en rafting ou visiter les plantations de café et de cannes à sucre aux alentours.

Parc archéologique de San Agustin

e parc archéologique de San Agustin, un must en Colombie / © Grigory Kubatyan – iStock.com

Étape 3 : détour dans la jungle amazonienne

Pour les voyageurs qui veulent faire l’expérience de l’authenticité et vivre au plus près de l’Amazonie, c’est le moment de s’envoler vers Leticia, situé aux confins des frontières entre le Brésil, la Colombie et le Pérou. Les routards s’attacheront les services d’un guide pour prendre part à un trek, de la durée de leur choix, dans la légendaire forêt amazonienne. Pour les chanceux qui ont le temps devant eux, rien n’empêche de faire une halte au Pérou quelques jours…

Au départ du village de Leticia

Au départ du village de Leticia pour un détour dans la jungle amazonienne / © DC_Colombia – iStock.com

Étape 4 : Medellín

On retourne à la civilisation et on avale la route côté ouest. Un arrêt s’impose : Medellín. La capitale d’Antioquia doit être parcourue pour que chacun puisse se faire sa propre idée. Jadis, la deuxième ville de la Colombie était connue pour sa criminalité, incarnée par Pablo Escobar. Medellín est devenue une cité innovante, que bon nombre de voyageurs préfèrent à Bogota. La ville de l’éternel printemps mérite que l’on s’y attarde plusieurs jours, d’abord pour déambuler dans son centre, et ensuite pour visiter les collines de Santa où vivent des communautés agricoles.

Medellin

Se faire son propre avis sur la ville de Medellin, popularisée par Pablo Escobar / © jrothe – iStock.com

Étape 5 : la vieille ville de Carthagène des Indes

Carthagène des Indes, à ne pas confondre avec l’espagnole Carthagène, ouvre l’autre grand chapitre de ce voyage. Les photos seront superbes grâce aux couleurs du quartier baroque, aux fleurs et aux façades des églises. Carthagène mérite au moins quatre jours de visite, en incluant le château de San Felipe Barajas, bastion historique de l’armée espagnole. Le Palais de l’Inquisition constitue aussi un élément crucial pour comprendre l’histoire colombienne. Les routards, qui n’ont pas la chance de poursuivre le voyage, profiteront de la situation toute proche de la mer des Caraïbes pour profiter d’un panorama marin idyllique.

Vieille ville de Carthagène des Indes

Dans la vieille ville de Carthagène / © DC_Colombia – iStock.com

Étape 6 : Santa Marta et la Cité perdue

On poursuit la route à l’ouest en remontant vers le nord de la Colombie. Destination : Santa Marta. Les randonneurs ne manqueront pas l’un des trésors archéologiques colombiens : la Cité perdue. En plein coeur de la haute montagne côtière, la destination est aussi mythique que le Machu Picchu au Pérou. Elle témoigne de la civilisation Tayrona, qui vivait sur ces terres avant que les conquistadors espagnols ne les découvrent. Plusieurs agences organisent des treks pour aborder la jungle, appréhender le parc national de la Sierra Nevada ou rencontrer une famille indigène…

Cité perdue

La Cité Perdue dans la haute montagne côtière colombienne, un incontournable / © scottiebumich – iStock.com

Étape 7 : le Parc naturel de Tayrona

Retour à Santa Marta. Un peu de répit après ces nombreux jours de marche dans le parc national qui emprunte son nom à la civilisation précolombienne. Ici, en bordure caribéenne, la nature a pris ses quartiers. Repos : on s’offre surtout quelques jours de détente sur les plages de sable blanc, au rythme des vagues aux eaux limpides, avant de retourner à Bogota pour conclure ce périple routard.

Parc naturel de Tayrona

Calme et sérénité au bord de l’eau dans le Parc National de Tayrona / © jrothe – iStock.com

Laissez un commentaire