Japon

Japon, entre tradition et modernité

Lointain, finalement assez méconnu des voyageurs occidentaux, le Japon se révèle pourtant une destination touristique fascinante, toute en contraste.

Généralités

Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyushu : telles sont les 4 îles qui composent la majeure partie du territoire du Japon. Lointain, finalement assez méconnu des voyageurs occidentaux, le Japon se révèle pourtant une destination touristique fascinante, toute en contraste. Hyper-modernité des grandes villes comme Tokyo ou Osaka, traditions culturelles et religieuses vieilles de plusieurs siècles à Kyoto ou Nara et une culture populaire qui va des samouraïs à Godzilla en passant par les consoles de jeux vidéo les plus modernes !

Art de vivre au Japon

La culture japonaise diffusée avec les mangas

Et si le Japon était entré dans l’imaginaire collectif des jeunes générations francophones grâce à la diffusion en masse des dessins animés japonais, au milieu des années 80 ? En partie, certainement, et le succès actuel des mangas ne peut pas non plus être ignoré. Si le Japon fascine autant, c’est donc à la fois par son éloignement et la dose de mystère qui va avec, mais également par la richesse de son histoire. Tumultueuse, celle-ci remonterait au VIIème siècle avant J-C et reste marquée par le règne de plusieurs dynasties d’empereurs, de shoguns (les chefs militaires), les armées de samouraïs, les influences bouddhistes et shintoïstes ou plus récemment les occupations militaires et la bombe atomique.

Villes modernes pour le shopping au Japon

Mais alors par où commencer ? Par la visite des métropoles probablement, car c’est à Tokyo, la capitale, qu’arrivent les vols internationaux. Le Japon est le pays du high-tech et l’omniprésence des jeux vidéo, gadgets électroniques ou panneaux publicitaires en néons à Tokyo ou Osaka permet de s’en convaincre.
Un rêve pour les amateurs de shopping qui ne manqueront pas de profiter d’un voyage au Japon pour s’équiper dans les multiples boutiques japonaises du dernier-né des baladeurs Samsung ou du robot en vogue de chez Sony.

Temple bouddhiqueRuine d'Hiroshima

Les temples bouddhiques de Kyoto

La culture japonaiseUne fois le passage en règle par la case « achat » effectué (qu’il est d’ailleurs bon de faire à la fin du voyage pour ne pas trop s’encombrer), il est temps de partir à la découverte du Japon millénaire, de ses temples et de sa culture. En commençant par Kyoto, l’ancienne ville impériale, situé sur l’île Honshu comme Tokyo. La ville compte notamment le temple monté sur pilotis de Kiyomizu-dera, le temple d’Or Kinkaku-ji ou d’Argent Ginkaku-ji, mais également un château impérial, celui de Nijo-jo.

Se recueillir à Hiroshima

Toujours sur l’île de Honshu – qui est tout de même la plus vaste du pays – se trouve la ville d’Hiroshima, théâtre du largage de la première bombe atomique le 6 août 1945. Entièrement reconstruite après le bombardement, la ville d’Hiroshima ne comptait alors plus que quelques bâtiments encore debout, dont un qu’elle a conservé pour en faire un mausolée : le Dôme de la Bombe Atomique. Non loin de là, les autorités ont aménagé le parc mémorial de la paix et le « Peace memorial museum » afin de rendre hommage aux 200 000 victimes.

Hôtels atypiques et pas chers au Japon

Question hébergement, le Japon compte plusieurs types d’hôtels assez insolites. Les « capsules-hôtels » par exemple dans les grandes villes comme Tokyo ou bien l’hébergement dans les temples bouddhiques à Kyoto ou à Koya. Une excellente solutionTemple japonais qui nécessite néanmoins de connaître les us et coutumes du mode de vie des moins et de réserver sa chambre à l’avance.
Pour les voyageurs de dernière minute, le Japon dispose d’un vaste parc hôtelier ou bien de nombreuses auberges appelées « ryokan » qui ont l’avantage de n’être pas très cheres et d’offrir un excellent rapport qualité/prix.

Les vrais sushis japonais

En plus d’offrir un patrimoine varié et dépaysant, le Japon est un pays réputé pour sa gastronomie. Un voyage au Japon est tout d’abord une occasion de découvrir la véritable saveur des sushis et sashimis, qui n’ont pas grand chose à voir avec ceux que l’on trouve désormais par centaines dans les restaurants européens.
Au cœur des grandes villes, les japonais raffolent de nouilles, les « râmen » qu’ils dégustent dans de petites échoppes au bord des rues. La cuisine japonaise s’agrémente aussi volontiers d’épices comme le wasabi (très piquant), le gingembre ou le raifort (des racines).

Le thé : un art de vivre au Japon

Plus qu’une simple boisson, le thé est un art de vivre au Japon et sa consommation, dans sa forme traditionnelle fait l’objet d’un véritable rite. Le thé vert, le plus bu, se boit de toute manière au cours de chaque repas (les restaurants japonais en servent presque systématiquement) mais l’on peut également en déguster en visitant certains temples et assister à la cérémonie de préparation, à Kamakura, au temple d’Hokoku-ji par exemple.

Mont Fuji

Ne quittez pas le japon sans voir le Mont Fuji !

Enfin, avant de retourner sur Tokyo pour prendre l’avion du retour, n’hésitez pas à faire un crochet par le Sud-Ouest de la ville afin d’approcher les pentes du vénérable Mont Fuji. Si possible, la meilleure période pour le découvrir est le printemps car les cerisiers que l’on trouve aux alentours sont fleuris.

Le guide OK Voyage est là pour vous aider à planifier et profiter au mieux de vos vacances au Japon. Les infos pratiques sont là pour ça, tout comme le comparateur de prix, qui vous permet de trouver des vols et des hôtels pas chers.

© 2010 Japan National Tourism Organization. All Rights Reserved.

Laissez un commentaire