Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande, voyage au bout du monde

Généralités

Vous pensiez que l’Australie était le bout du monde ? Pas vraiment. Eloignée de 2 000 km au Sud-Ouest dans l’Océan Australe, la Nouvelle-Zélande est une terre peu connue où la nature règne en maître. Les grands espaces font le charme d’un voyage dans « le pays du long nuage blanc », nom donné à la Nouvelle-Zélande par ses premiers habitants, les Maori, dont la culture influence encore aujourd’hui chaque visite et découverte.

Milford Sound

Prendre son temps pour voyager

Découverte il n’y a même pas 400 ans par le navigateur hollandais Abel Tasman, la Nouvelle-Zélande est un territoire très étendu (1 600 km du Nord au Sud), composé de deux îles principales ainsi que de nombreuses petites îles. Celle du Nord, l’Île Fumante, avec ses volcans et ses forêts subtropicales, et celle du Sud, l’Île de Jade, avec ses crêtes enneigées. En raison des distances très importantes pour parcourir la Nouvelle-Zélande, les séjours y sont généralement assez longs, entre deux et trois semaines.

Le Haka

Le Haka ou l’influence Maori

Bien que les colons anglais aient apporté la culture occidentale, la Nouvelle-Zélande a aujourd’hui réussi une bonne synthèse entre ses origines Maori et ses influences coloniales. Un exemple célèbre, le Haka, exécuté par les « All Blacks », l’équipe de rugby locale, qui rappelle les origines guerrières des Néo-Zélandais.
Ce mélange de culture se retrouve également dans la gastronomie, anglaise à l’origine. Les fish’n chips et autre agneaux à la menthe sont souvent revisités dans les restaurants.

Auckland

Auckland, la ville moderne

Située au Nord et desservie par les aéroports du monde entier, Auckland est le point de départ idéal d’un voyage en Nouvelle-Zélande. Bien qu’il ne s’agisse pas de la capitale – c’est Wellington – Auckland est la plus grande agglomération et le pôle économique majeur du pays. Il s’agit d’une cité moderne, où l’on retrouve les principaux attributs d’une capitale européenne : loisirs, shopping, grands hôtels…

Hôtels et tarifs attractifs

La Nouvelle-Zélande présente un avantage non négligeable en matière d’hébergement : une grande densité d’hôtels et de motels dans tout le territoire, à des tarifs attractifs. Voilà qui est pratique quand on change de chambre tous les deux ou trois jours.
Comme il est de rigueur, mieux vaut ne pas réserver son hôtel à la dernière minute dans les régions les plus prisées des touristes en haute saison – pendant l’été austral. De même, réserver par internet bien avant le départ permet souvent de dénicher des chambres d’hôtels pas chers.

Une activité volcanique dense

L’Île Fumante tire son nom de la région de Roturoa, qui concentre Waiotapuune activité volcanique toujours très intense. Spectaculaire. Les bains thérapeutiques sont en vogue depuis l’époque des colons au XIXème siècle et le site de Whakarewarewa concentre des sources de boues visqueuses chaudes, des solfatares (des fissures dans le sol d’où se dégage de la vapeur d’eau contenant du soufre) et bien sûr des geysers. Le plus important gicle à plus de 20 m de haut, entre 14 et 26 fois par jour. L’odeur y est… particulière et les couleurs surnaturelles.

Les Fjords, décors de cinéma

L’autre site remarquable en Nouvelle-Zélande se trouve à l’extrémité sud de l’Île du Sud, là où le spectaculaire prend des allures de grandiose : la région des Fjords, que l’on aborde en bateau ou kayak. Peter Jackson ne s’y est pas trompé en tournant certaines scènes de sa trilogie « Le Seigneur des anneaux » dans le Fjordland, l’immensité des paysages est à couper le souffle !

Le guide OK Voyage est là pour vous aider à planifier et profiter au mieux de vos vacances en Nouvelle-Zélande. Les infos pratiques sont là pour ça, tout comme le comparateur de prix, qui vous permet de trouver des vols et des hôtels pas chers.

© 1999-2010 Tourism New Zealand, the official website of the New Zealand Tourism Board

Laissez un commentaire